2018, année du Chien de Terre

2018, année du Chien de Terre

L’année du Coq de Feu vient de se terminer.

Hier vendredi 2 mars, la Chine fêtait la “fête des lanternes” jour symbolisant la fin des festivités du nouvel an.

Cette année du Coq de Feu en 2017 qui a clôturé un cycle de 60 ans (en Chine le temps est vu comme cyclique et non linéaire comme en Occident) contenait un type d’énergie tranchante, coupante, de clarification et le Feu qu’elle portait en elle nous permettait de voir ce qui devait l’être enfin (Cf. le phénomène “balance ton porc” par exemple) pour faire simple.
La fin d’un cycle signifie également la fin d’un mode de pensée. L’année du Chien de Terre porte en elle de réels potentiels, le plus grand se situe dans le fait qu’il réintroduit l’élément Terre qui est une métaphore d’ancrage, de construction, de transformation en profondeur, de solidité… et parfois aussi de lenteur.

Cependant, le mot clé de cette année est bien : CONSTRUCTIVE.

A travers le résumé des propos de Marie-Pierre DILLENSEGER, l’idée est de vous partager ce qui a été dit lors des conférences sur le nouvel an chinois données à la Maison de la Chine sur Paris, mais surtout de vous permettre avec cette lecture d’aborder au mieux cette année.

Vous trouverez en fin d’article le lien vers une synthèse complète de sa conférence. Je vous invite à la lire, au calme ;-), elle est très utile !

Enfin, ces conseils d’ordre général sont à pondérer en fonction des énergies individuelles de chacun. Notre heure, jour, mois et année de naissance représentent des potentiels de force qui nous composent et interagissent avec les potentiels de l’année. Nous sommes donc tous différents, vous le saviez déjà.
Ce résumé est un peu long……pour un résumé ! Mais cette année est riche, il m’a paru important de faire ressortir un maximum d’éléments.

 

Cette année du Chien de Terre porte en elle différent éléments : le Chien est composé de Terre, de Métal et de Feu en souterrain. Associée à l’élément Terre, on a donc de la Terre sur de la Terre.

 

L’info. majeure est qu’elle réintroduit un élément constructif qu’est la Terre, qui nous a fortement manqué l’année passée.
Elle porte donc en elle ce potentiel, c’est en cela que l’on peut dire qu’il s’agit d’une année constructive.
Pour être raccord avec ce potentiel, cela veut que chacun à notre niveau, nous devront avancer en étant constructif, afin d’aligner notre posture avec celle de l’année. Sinon, nous irons à contre courant !

Cette année favorise également la mise ensemble, le travail collectif afin de transformer ce qui doit l’être. Ce qui a été acquis l’année passée doit être conservé, mais nous avançons dans une année qui nous donne la possibilité de faire avec les autres, en redéfinissant cette notion de “collectif”.

La métaphore de l’élément Terre annonce également le retour d’une Terre nouvelle, c’est un terreau fertile. Reposer les bases d’un nouveau mode de fonctionnement ensemble, y compris au niveau sociétal. Nous avons tous à y participer.
Par exemple, le fonctionnement économique ne pourra plus seulement se baser sur les chiffres, la rentabilité, le succès ne pourra se faire au détriment de l’Humain.
2018 introduit donc un mode de fonctionnement plus vertueux, c’est à dire le plus efficace possible tout en étant respectueux de l’humain. La qualité de vie est donc très importante. Il va falloir savoir dire “on va essayer de faire autrement” (être constructif !) face à certaines situations.

Les personnes possédant une réelle expertise doivent assumer leurs compétences cette année. Mettons-nous en avant, pas trop, mais suffisamment !
Il est très important d’identifier et de mettre à jour nos compétences existantes. Ce n’est pas une année qui nous propose vraiment d’en acquérir de nouvelles : nous devons nous centrer sur nos bagages positifs, sur ce que nous avons vraiment en nous.
Assumons ce que nous sommes. Acceptons-nous !
Occupons-nous de mettre en place les décisions/choix pris l’année passée.

Soyons patients, car comme indiqué plus haut la Terre est lente (inertie). Préserver son énergie, c’est accepter que les choses n’iront pas vite et ne pas s’en énerver. Utiliser cette lenteur à notre service si besoin quand on nous pousse à aller vite, à choisir immédiatement, trop vite….

Les personnes du signe du Dragon vont devoir contribuer grandement à cette année. Ils ont comme une “responsabilité supplémentaire” dans cette transformation profonde qui est possible. Le mois d’Avril étant le mois du Dragon, c’est un mois qui va potentialiser au maximum l’énergie de l’année du Chien. Ce sera un mois très actif, dynamique. Les jours Dragon du calendrier chinois sont donc également des jours qui “portent” la même possibilité de dynamisme (Cf. transcription générale pour les découvrir).

Notre vitalité se nourrit de notre alignement optimal entre ce que nous sommes et ce que le temporel (l’année) permet. S’aligner, suivre ce qui est possible c’est donc économiser nos forces d’une certaine manière, le but 1er de la connaissance de l’énergie temporelle.

Beaucoup de Terre cette année, c’est aussi une année qui favorise les postures qui s‘occupent de la Terre, de notre planète. Celle-ci peut entrer en “résistance” face à nos comportements irrespectueux ou inconscients vis à vis de la Planète. La Nature ne peut plus collaborer avec nous, ne peut plus absorber tout ce que nous faisons sans respect de cette planète. Planter 1 arbre cette année, juste 1, et à notre niveau nous aurons déjà fait quelque chose.
Face à notre planète, il y a là aussi une importance à avoir une posture plus vertueuse.

La Terre est aussi la métaphore du corps global dans la santé. N’oublions pas que l’alimentation est notre 1ere médecine. Il existe un lien très fort entre la façon dont nous nous alimentons notre Terre (notre corps) et notre capacité de dynamisme, de performance. Nous savons quoi faire, quoi manger pour manger mieux, alors agissons déjà au niveau alimentaire.
Cette année favorise également les pratiques en lien avec une lecture globale du Corps (acupuncture, shiatsu, ayurveda, etc…).

L’élément bois est absent cette année : nous risquons d’avoir un réel besoin de reconnexion à la Nature puisque le temporel n’en contient pas. Commencer par une ballade dans un parc si besoin, ne pas la reporter.

Idem pour l’élément Eau, également grand absent de l’année du Chien de Terre. Nous devons nous donner les moyens de “faire entrer l’Eau” dans notre quotidien. Ça commence basiquement par l’hydratation ! mais c’est aussi pratiquer un sport en lien avec l’Eau ou encore économiser ses paroles : paroles, discussions c’est de l’Eau, comme il n’y en a pas en “surplus” dans l’année il faut l’économiser, garder ses réserves d’Eau en quelque sorte. Économiser ou du moins prêter attention à notre consommation de l’Eau est aussi valable d’une manière plus générale !

Garder en tête le souvenir de choses qui vous font du bien pour vous y relier quand les choses/moments vous paraissent difficiles cette année.

Le mois de mars (mois du Lapin qui est du 5 mars au 5 avril) peut être 1 mois où les choses vont ralentir. Ne pas s’en agacer et garder la foi !
Ce mois-ci, faire quelque chose en lien avec ce que nous avons à faire dans cette vie. Avec nos compétences profondes, celles qui nous mettent en Joie quand nous les utilisons. Et faisons confiance.

A un autre niveau, le Feu sous la Terre indique une énergie en lien avec le spirituel. Pas celui venu du Ciel, celui qui est sous la Terre, c’est à dire dans notre Terre intérieure. Nous devons donc être parfaitement ancré et relié à la partie spirituelle que nous avons en nous. Se reconnecter à son intuition est un 1er pas. Le Feu est relié au Coeur en MTC et est en lien avec le sentiment de Joie. Gardons aussi cela en tête.

Bonne année du Chien de Terre.

 

Vous trouverez ici la transcription complète de la conférence donnée par Marie-Pierre Dillenseger. Egalement disponible un tableau synthétique des énergies disponibles ou non cette année.

 

 

 

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.