Juillet : la Nature nous gâte

Juillet : la Nature nous gâte
En juillet, le jour le plus long de l’année est déjà passé, si-si-si, ….pourtant nous continuons à vivre dehors la plupart du temps, cherchons la fraîcheur quand l’année est exceptionnellement chaude et profitons de nos soirées pour les barbecues entre amis, concerts de plein air ou simple détente au jardin….
et puis il y a ceux qui sont déjà en vacances et les autres qui les préparent !
Passez un beau mois de juillet et n’oubliez pas de faire attention à l’Eau, denrée si précieuse en période de fortes chaleurs.

Coté alimentation locale

Les jardins regorgent de fruits et légumes, les étals des marchés également !
Juillet est avec Août, le mois où nous avons l’embarras du choix. C’est la météo et donc les températures qui nous poussent vers une alimentation plutôt tiède ou fraîche.
En cette année 2017, ce sera résolument très frais ! 
Attention donc à l’excès d’aliments consommés trop froids et sachez que dans la diététique chinoise nous retrouvons des aliments qui possède une saveur froide. Les consommer de façon privilégiée, permet de rafraîchir notre corps sans pour autant consommer des aliments directement sortis d’un réfrigérateur.
Quelques exemples d’aliments à saveur fraîche ou froide que l’on peut trouver en cette saison : algues, aubergine, céleri branche, concombre, crabe, fraise, huître, huile de sésame, laitue, lapin, melon, menthe, pastèque, rhubarbe, tomate, ….

Côté alimentation en énergétique chinoise

Ce mois débute le 7 juillet et se termine le 6 Août. C’est un mois de transition, il est donc associé à l’élément Terre et au signe de la chèvre.

« Au sixième mois, le souffle du foie est faible et débilité. La rate a une énergie abondante.

Il convient de mesurer et de contrôler les boissons et les aliments, (il faut) éloigner « les sons et les couleurs » (allusion à la sexualité)

A cette époque, le souffle Yin est tapi à l’intérieur. Les toxiques et la chaleur sont distillés à l’extérieur.

Si on laisse libre cours à ses fantaisies, qu’on s’expose au grand vent, qu’on se laisse, qu’on se laisse aller à ses penchants et qu’on mange froid, on est assuré de devoir endurer des diarrhées cataclysmiques » (Sun Si Miao, Les Prescriptions valant mille onces d’or).

 

CAS DES PERSONNES ÂGÉES

Pendant l’été leur énergie est faible. Si elles consomment des aliments gras et des boissons de nature Yin, alors qu’à l’intérieur leurs viscères sont Yin et faibles, cela peut déclencher des coliques épuisantes. Il sera alors très difficile de récupérer leur potentiel énergétique. Il leur faudra prendre des remèdes de nature « tiède » et « équilibrée ».

 

Les saveurs que l’on privilégie :

  • On contrôle la quantité des aliments et des boissons ingérées, car le mois est placé sous le signe de la terre et la rate présente une plénitude naturelle.
  • On diminue la saveur douce pour ne pas surcharger la rate.
  • On augmente la saveur salée pour protéger les reins naturellement affaiblis en été
  • On évite la consommation abusive des aliments froids qui risquent de blesser la rate et de provoquer des problèmes intestinaux.

Le récap pour s’y retrouver au marché : 

Côté alimentation traditionnelle, on privilégie :

Les volailles & autres viandes : agneau, porc, lapin, pigeon, canard, poulet, boeuf, veau.

Les produits de la mer & rivière :  préférez toujours des pêches à la ligne quand cela est possible et venant de pêcheur locaux.

Tourteaux, araignées, les délicieux homards bretons, langouste, langoustine, sardine, thon, bonite, céteaux (petite variété de sole), anchois, calmar, étrilles, écrevisse.

C’est la fin : Saint Pierre, turbot.

Au potager : tomates, oignons, courgettes, aubergine, ail, betterave crue pour faire vos préparation lacto-fermentées. Les salades : roquette, laitue, romaine, chicorée. Les melons avec les variétés de plein champs, haricots verts, beurre ou mange tout. Poivrons, piment doux ou non.  Les aromatiques.

C’est bientôt la fin : artichaut (qui en grossissant peu devenir filandreux), pommes de terre dites nouvelles, épinards

Les fruits : toutes les variétés de fraises, abricots, pêches, framboise, groseille, myrtilles, cassis, mûres. Les 1eres prunes peuvent arriver (variété dite de Saint Jean par exemple, la St Jean étant le 24 juin), amandes, brugnon et nectarine.

C’est la fin : des cerises !

Les fromages : mozzarella, fromages de chèvre, camembert, livarot, pont lévêque, tous les fromages français qui demandent peu d’affinage afin de profiter du lait printanier, livarot, fromage de brebis des Pyrénées, reblochon, saint Nectaire, gourmay, port-salut.

On diminue  car bien plus crémeux (et donc plus lourds): munster, époisses, langre,

Dans les bois : girolle, cèpe de bordeaux si il a suffisamment plu !

 

Sources : https://www.papillesetpupilles.fr/2016/07/les-produits-de-saison-juillet.html/

Je sais cuisiner – Ginette MATHIOT

 

Côté diététique chinoise traditionnelle, on privilégie : 

Les volailles & autres viandes : canard, porc.

 

Les produits de la mer & rivière : homard, crabe, crevettes, sardines, anchois, maquereaux, petites crevettes, huître, langoustemoule.

 

 

Au potager  : tomate, courgette, aubergine, oignon, salades, herbes aromatiques.

On évite ou limite : carotte (saveur douce)

Attention à trop d’aliments consommés froids voir glacés : melon, concombre rhubarbe, pastèque….

 

 

 

Les fruits : melon, abricot, fraise, amande, pêche nectarine, brugnon

On limite : la saveur douce des fruits en général. 

 

 

Les fromagesd’une manière générale les fromages sont considérés comme étant de saveur acide et fraîche, donc à limiter ce mois-ci.

Autre : soja, lentilles, girolle, algues en tartare par exemple, flocons d’avoine, orge, sauce soja, huile de sésame,

On limite : pâtes et autres féculents, confitures, glaces !

 

 

Sources :https://www.yang-sheng.org/juillet_2412 Diététique énergétique mode d’emploi – R. ZAGORSKI
La diététique du Tao – P. SIONNEAU R. ZAGORSKI
Maigrir avec la diététique chinoise – R. ALLARD

Et côté cuisine ?

Dès le petit déjeuner vous pouvez, quand il fait très chaud consommer des fruits pour vous rafraîchir. Choisissez des fruits à température ambiante, évitez de les consommer glacés.

La mode est aux smoothies et autres power bowl ou porridge (voui si tu parles anglais tu es tendance…) ….rien de compliqué en fait : des fruits, un laitage (yaourt ou lait d’animal ou végétal), des fruits secs, quelques céréales en flocons…

 

lieux d'équilibre

 

Ensuite, tout est dans l’apparence. Donc si vous avez du temps et l’envie le matin, faîtes en quelque chose comme cela (histoire de se coller la pression dès le matin ??)…

 

 

 

 

N’oubliez pas qu’un petit déjeuner se doit avant tout d’être salé pour éviter toute fringale en fin de matinée, donc après vos fruits prenez une tranche de jambon, du fromage, un œuf, et une bonne tranche de pain au levain !

 

Pour vos repas, sortez de la sempiternelle salade de tomates classique : les tomates, c’est aussi très bon avec des 

lieux d'équilibrefraises et du basilic, du melon-mozzarella-basilic – ou dans les classiques du Sud : Pan con tomate version catalane ou la Panzanella version italienne !…et toujours à savourer avec du jambon.

Sinon, vous pouvez dégustez des aubergines comme un hamburger, recette trouvée chez Donna HAY, une salade de courgettes grillées toute simple qui vient du Blog C’est ma Fournée (CMF) ou encore la véritable Horiatiki grecque si rafraîchissante qui vient d’En direct d’Athènes !

 

Pour les becs sucrés

Les fruits, c’est délicieux nature….mais c’est aussi très gourmand en pâtisserie !

Cette tarte aux framboises proposée par Valérie de CMF est déclinable avec tout fruits rouges, c’est onctueux et frais…et vraiment très bon !

lieux d'équilibre
Tarte abricots rhubarbe. Photo Mercotte

 

 

Ou cet accord acidulé abricots-rhubarbe de Philippe Conticini trouvé chez Mercotte. Vous ne risquez rien, tout est parfaitement équilibré comme toujours avec lui.

Allez, succombez 😉

 

 

 

 

 

Beau mois de juillet…!

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =