Donner & partager pour ne pas jeter

Donner & partager pour ne pas jeter

L’idée est tellement simple ! Au Québec, des réfrigérateurs ont été installés dans des magasins, boutiques ou parfois aux coins de rues afin que chacun puissent venir y déposer des aliments destinés à être jetés.

Cela s’appelle les frigos communautaires ! Et ce mouvement s’inscrit dans la lignée du mouvement Food Sharing débuté à Berlin en 2012.

Ces aliments sont donc mis à la disposition de tous et tous ceux qui le souhaitent peuvent repartir avec quelque chose. Tout est gratuit, les commerçants chez qui sont déposés les aliments font la conversation (avec au passage un peu de lien social). Les victuailles sont destinées à tous, et pas seulement aux plus pauvres. L’idée est de partager ce que l’on a en trop et qui peut être utile au voisin.

FB est bien entendu utilisé pour permettre via les différentes communautés (Frigo Free Go, Bonap, libérez la bouffe ou encore le Fridge Amrest pour ne citer qu’eux).

A Montréal, les professionnels jouent le jeu (restaurateurs, boulangers, épiciers….), ailleurs, ils faut les convaincre et ce n’est pas toujours facile.

D’autre part, les frigos installés en extérieur peuvent être vandalisés, les habitants du quartier peu favorables à leur installation, …bref du monde reste à convaincre.

En France, le démarrage se fait en catimini, l’association Partage ton Frigo propose d’aider ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure. Pour info, chez nous, nous gaspillons en moyenne à 79 kg par personne/an, soit 5,2 millions de tonne par an.*

20Kg /personne/an pourraient être largement évité si l’on revoyait nos comportements….

Retrouvez la totalité de l’article sur Kaizen et sur Reporterre qui l’a publié initialement.

*source : zero-gachis.com

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + dix-neuf =