Juin gourmand

Juin gourmand

Le mois de Juin est en général plein de promesses !

Les jours continuent de rallonger avec en fin de mois le jour le plus long. Promesse aussi du soleil de plus en plus présent, des vacances futures qui arrivent à grands pas et d’apéro gourmands…

 

Côté alimentation locale

Les légumes arrivent petit à petit à leur plénitude en terme de saveur. En fin de mois, le 1ères tomates de pleine terre seront là, même si celles sous serres sont correctes, leurs saveurs n’a rien à voir.

Côté fruits, les confitures peuvent être commencées avec les fruits rouges (fraises, cerises, groseilles, etc…). Bref, la nature continue d’être généreuse avec nous. 

Côté alimentation en énergétique chinoise

Ce mois débute 7 juin et se termine le 6 juillet. Il est associé à l’élément Feu (avec le signe du Cheval).

«Au cinquième mois, l’énergie de l’organe foie se repose. Le cœur est juste en abondance d’énergie. Il convient de diminuer l’acide et d’augmenter l’amer.

Assurer la plénitude du foie, tonifier les reins, fortifier le souffle et enclore le principe vital Jing » (Sun Miao, Les Prescriptions valant mille onces d’or)

Les saveurs que l’on privilégie :

  • La saveur amère pour soutenir le cœur.
  • On utilise la saveur douce pour atténuer les écarts énergétiques du foie et du cœur grâce aux céréales entre autre et certains légumes.
  • On n’oublie pas la saveur salée pour renforcer le rein

Et celle que l’on diminue :

  • La saveur acide pour ne pas trop stimuler le Foie

On oublie la saveur piquante, et on consomme avec prudence Melon, Pastèque (de nature très fraîche) qui peuvent léser la rate. Ils sont donc à consommer de préférence les jours où il fait très chaud à l’extérieur !

Et bien entendu, on évite les aliments très froids ou plutôt gras. 

Le récap. des aliments du mois de Juin pour s’y retrouver au marché.

 

Côté alimentation traditionnelle, on privilégie :

Les volailles & autres viandes : veau, mouton , pigeon, canard, poulet, caille d’élevage, lapin, agneau de prés.

Les produits de la mer & rivière :  préférez toujours des pêches à la ligne quand cela est possible et venant de pêcheur locaux.

Thon, sardine, langoustine, homard, écrevisses, moules, tourteau, araignée, palourdes, merlu, lieu noir,.

C’est la fin : sole, cabillaud (même s’il est présent toute l’année…)

Au potager :  artichaut, fèves, haricots, pois, oignons, oseille, carottes, navets, concombre. Tomates et courgettes arrivent. Les salades. Sans oublier vos herbes aromatiques au jardin.

C’est bientôt la fin : Asperges, épinards qui montent, artichaut poivrade.

Les fruits : cerises, fraises, groseilles en fin de mois les 1ers abricots parfois un peu plus tôt si la saison est précoce. Rhubarbe et framboise sont aussi de la partie. Amande fraîche. Pêche, nectarine et melon arrivent des régions Sud de la France même s’ils ne sont pas parfaits ils nous donnent envie !

C’est la fin : tous les fruits tropicaux en général, et donc oranges et pamplemousse !

Les fromages : fromages blancs et crèmes, tous les chèvres, camembert (appellation AOC), pont lévèque, livarot, chaource, reblochon, Saint Nectaire, coulommiers, gorgonzola, gournay, bondon.

Eviter les pâtes pressées qui demandent un long affinage et profitez des fromages avec un affinage plus court et avec le lait du printemps.

Dans les bois : girolle, cèpe de Bordeaux (si l’eau et le soleil étaient au rendez-vous au bon moment !!)

C’est la fin  : mousserons

Sources : https://www.papillesetpupilles.fr/2011/06/les-produits-de-saison-jui.html/

 

Côté diététique chinoise traditionnelle, on privilégie : 

Les volailles & autres viandes : mouton, poulet, canard, caille.

 

Les produits de la mer & rivière :  thon, saumon, moules, sardines, crustacés.

 

 

 

Au potager  : laitue, échalotes, navet, courgette, salades, artichaut, petit-pois, fèves, concombre, aromatiques. Tous les végétaux verts sont bienvenus.

On évite : oseille, tomate, melon (trop froid)

 

Les fruits : cerise, fraises, framboises, groseilles, rhubarbe, amandes fraîches

On évite : orange, pamplemousse, prunes

 

 

Les fromages : camembert sans excès

Autre : riz long, riz sauvage, chicorée, seigle, sarrasin, algues,  thé, camomille, gentiane curcuma, lait de vache, safran

On limite : yaourts, vinaigrette trop acide

 

 

Sources : https://www.yang-sheng.org/category/dietetique/dietetique_par_mois_saisons/dietetique_par_saisons_ete/dietetique_par_mois_06
Diététique énergétique mode d’emploi – R. ZAGORSKI
La diététique du Tao – P. SIONNEAU R. ZAGORSKI
Maigrir avec la diététique chinoise – R. ALLARD

 

Et côté cuisine ?

Salade composée et grillades reviennent régulièrement sur nos tables. Pas facile de varier parfois. Pourquoi ne pas profiter des primeurs pour cette salade de riz aux légumes proposée par Marie Chioca ? L’occasion d’y associer les dernières asperges.

lieux d'équilibre
Fraises et halloumi. Photo On dîne chez Nanou

 

Ou encore, cette salade de fraises en version salée : c’est super bon (testée et approuvée), vous pourrez aussi  ajouter quelques tomates si vous le souhaitez.

 

Et pourquoi pas une tatin d’artichaut. Mangez les feuilles une fois cuits et gardez les fonds pour cette tatin si vous souhaitez utiliser des artichauts frais (plus de goût tout de même !).

 

 

 

 

Côté sucrélieux d'équilibre

Je croule sous le nombre de recettes de rhubarbe car j’adore ça, vraiment. Testez ce « clafouti bourdaloue » rhubarbe cerise proposé par Sandra, c’est vraiment trop bon.

Pour rester du côté des cerises, essayez cette version anglaise du clafouti : le Kentish cherry cake…tout un programme !

Et comme les groseilles ne durent pas longtemps, faîtes et refaites ce Crumble de Yotam Ottolenghi (la traduction de google….est compréhensible !).

 

 

LIEUX D'EQUILIBRE

 

Ou imaginez de nouvelles recettes 😉 en fonction de votre gourmandise… personnellement, je suis inspirée par les fruits rouges au vue des photos choisies !!

Savourez, dégustez …

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =