En Mai, mange ce qu’il te plait ?

En Mai, mange ce qu’il te plait ?

Bonjour à vous,

 

Le mois de mai est là avec son cortège d’envies !

Envies de soleil, de prochaines vacances, d’alimentation plus légère, de vivre un peu plus dehors, de peau légèrement hâlée, de déjeuners et dîners à l’extérieur…

Autrement dit, les jours qui ont rallongés nous « poussent » vers l’extérieur et si le soleil est présent, nous avons déjà envie d’un peu plus de fraîcheur dans nos assiettes.

En énergétique chinoise, Mai est le 1er mois de l’été et cela ira crescendo jusqu’en juillet. Oui, oui, l’été.

Cette saison qui nous entraîne de plus en plus « au dehors » et amènera le Yang à son apogée, à sa maturité. L’été, la chaleur sont relié à l’organe du coeur. La saveur qui lui est attribuée est l’Amer.

Vous retrouverez cette notion avec ce qui se passe dans la Nature, puisque petit à petit, il y aura profusion de fruits et légumes sur vos étals. Tout arrive à maturité ;-). En plein Coeur de l’été.

Mais avez-vous une idée des aliments que l’on peut trouver en Mai ?

Côté alimentation locale

Nombreux fruits et légumes ont de plus en plus de saveur ! Tant mieux.

Tout dépend bien entendu du temps qu’il fait à cette saison là : un mois de mai ensoleillé et chaud, fruits et légumes mûriront plus vite, un mois un peu frais et pluvieux (eh oui ça arrive), verra les végétaux ralentir leur pousse.

En principe, nous retrouvons pléthore de légumes nouveaux, bref notre panier se garnit joyeusement. Faîtes confiance à vos producteurs locaux en contact direct avec la Terre.

 

Côté alimentation en énergétique chinoise

Ce mois débute le 5 mai et se termine le 6 juin. Il est associé à l’élément Feu (avec le signe du Serpent).

« Au cours du quatrième mois, l’organe du foie est déjà affecté, l’organe du cœur devient graduellement fort. Il convient d’augmenter l’acide et diminuer l’amer afin de tonifier les reins et d’aider le foie. Harmoniser et nourrir le souffle de l’estomac.

Il faut favoriser la tranquillité et la fine nutrition afin de mettre un terme au feu du cœur. Calmer son propre esprit et se renforcer soi-même ….. »(Sun Si Miao, les Prescriptions valant mille onces d’or).

Les saveurs que l’on privilégie :

  • La saveur acide pour soutenir le foie et régulariser le cœur.
  • On utilise la saveur douce pour atténuer les écarts énergétiques du foie et du cœur grâce aux céréales entre autre et certains légumes.
  • On n’oublie pas la saveur salée pour renforcer le rein

Et celles que l’on diminue :

  • La saveur amère pour ne pas trop stimuler le cœur déjà en plein essor énergétique : attention donc à trop de grillades, chocolat, café, tabac…
  • on limite la saveur piquante (dans les épices par exemple).

Et bien entendu, on choisit des aliments plutôt de saveur fraîche que chaude, on évite les aliments très froids ou plutôt gras. 

Le récap. des aliments du mois de Mai pour s’y retrouver au marché.

 

Côté alimentation traditionnelle, on privilégie :

Les volailles & autres viandes : veau de lait, agneau de lait, pigeon, poulet

Les produits de la mer & rivière :  préférez toujours des pêches à la ligne quand cela est possible et venant de pêcheur locaux.

Alose (venant de Loire car interdite en Gironde), sardines, petits maquereaux (lisettes), tourteau, langoustines, Saint Pierre, thon germon (pêche canne ou palangre car espèce en danger), dorade.

C’est la fin : Saint jacques, lamproies

Au potager : les salades : laitue, romaine, pourpier… Le cortège des légumes nouveaux se développe : carottes fanes, navets, radis croquants, fèves, petit-pois, en fin de mois quelques haricots verts. Les 1eres Pommes de Terre nouvelles au goût si particulier. Oseille. Jeunes pousses d’épinards et tétragone (moins acide je trouve). Asperges : profitez-en !, s’il fait très chaud la saison se finira avec le mois car elles durciront sous le soleil. Artichaut. Côté « légumes de la mer » goûtez aux salicornes pour varier vos menus. Sans oublier vos herbes aromatiques au jardin.

C’est bientôt la fin : brocoli, chou-fleur et asperges !

Les fruits : gariguettes et autres fraises, cerises de mai, rhubarbe, les amandes fraîches .

C’est la fin : orange, pomelos

Les fromages : fromages blancs et crème fermiers : chez votre crémier, profitez des fontainebleau si gourmands !. Le véritable camembert de Normandie (AOC), tous les fromages de chèvre. Le Saint Marcellin

Dans les bois : les mousserons pour les connaisseurs.

C’est la fin  : des morilles.

 

 

Sources : 

https://www.papillesetpupilles.fr/2016/05/les-produits-de-saison-mai.html/
Je sais cuisiner – Ginette MATHIOT

Côté diététique chinoise traditionnelle, on privilégie : 

Les volailles & autres viandes : agneau, veau de lait, bœuf

On diminue : abats dont le foie en particulier

Les produits de la mer & rivière :  tourteau, sardine, thon, Saint Pierre, maquereaux, tourteau

 

 

 

Au potager : salades, oignons blancs, petit pois, pommes de terre nouvelles, artichaut, tomates, pourpier, épinards ou tétragone, oseille, algues,

On limite un peu : artichaut  et asperges (saveur amère), ail, radis, ciboule, coriandre, oignon (saveur piquante)

 

 

 

Les fruits : fraises, cerises, amandes fraîches

On diminue : rhubarbe (saveur amère)

Les fromages : d’une manière générale les fromages sont considérés comme étant de saveur acide et fraîche.

Autre : vinaigre et citron pour assaisonnement, orge (céréale de saveur salée)

On diminue : le thé trop amer, café, curcuma, fenugrec, fleur d’oranger.

On limite : aneth, anis, cannelle, cardamome, carvi, pistache, gingembre, girofle, muscade. 

 

 

Sources : https://www.yang-sheng.org/mai-quatrieme-mois-5-mai-5juin_2311
Diététique énergétique mode d’emploi – R. ZAGORSKI
La diététique du Tao – P. SIONNEAU R. ZAGORSKI
Maigrir avec la diététique chinoise – R. ALLARD

 

 

Et côté cuisine ?

Vous trouverez chez Pascale du blog C’est moi qui l’ai fait aliments mai lieux d'équilibredes tas d’idées pour varier vos préparations de Pommes de Terre primeurs.

Ou encore chez Un déjeuner de soleil une belle idée pour les petits-pois dont la saison est si courte !

Ou pourquoi pas une Quiche petit-pois et fèves ? et profitez des dernières asperges vertes pour tester cette recette en Tempura : c’est délicieux ! (ne zappez pas la sauce qui accompagne elle est parfaite).

 

 

Pour les bec sucrés

Même si c’est sur l’arbre que les Cerises sont les meilleures, c’est le moment de refaire un Clafouti qui fait un lien avec nos souvenirs (et notre ancrage dans notre famille LOL) : chaque famille à SA recette….la meilleure ! Sans parler des spécialitéscerise aliments mai lieux d'équilibre régionales.

Je vous ai mis un lien vers la recette de Guy Savoy proposée par Valérie de C’est ma fournée !

Mais la cerise se déguste aussi en tarte, verrine ou cake !

 

Vous avez l’embarras du choix, profitez-en même si les 1ères cerises sont souvent chères, les prix baissent rapidement et la saison se termine aussi vite. Au jardin, il faut rivaliser avec tous les oiseaux qui eux aussi adorent ce fruit et repèrent sa maturité avant nous !

Je me suis focalisée sur 2/3 ingrédients, mais vous trouverez de nombreuses possibilités sur le web en fonction des aliments cités ci-dessus.

Régalez-vous et prenez soin de vous.

 

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =