Quelques idées nutritives pour Septembre

Quelques idées nutritives pour Septembre

Septembre : retour de vacances, ….reprise des cours, du travail, certains choix faits au cours de l’été nous accompagne encore (alimentation plus saine, sport, temps de détente, etc….), et il ne tient qu’à nous de les faire perdurer.

Vous avez déjà lu ici quel impact cela pouvait avoir de privilégier une alimentation locale et de saison, pour vous tout d’abord, mais également autour de vous.

Alors petite revue de ce qui pourra nous être utile en septembre.

 

Côté alimentation locale

Sous nos latitudes, et particulièrement dans les régions vinicoles, septembre c’est le mois des vendanges !

L’occasion de renouer avec un rituel totalement en lien avec la Terre, mais dont certains aspects rituels et/ou cérémonieux ont presque totalement disparus du fait de la mécanisation des récoltes. Quelques régions résistent et c’est tant mieux.

En attendant, c’est l’occasion de faire les dernières conserves de légumes pour ceux qui ont un jardin et de trouver sur les étals quelques nouveaux produits typiques de cette saison : raisin bien sûr, champignons ou encore 1eres poires par exemple.

 

Côté alimentation selon l’énergétique chinoise

Le mois de septembre débute le 8 septembre et se termine le 7 octobre. Il est associé au signe du Coq (Métal).

D’ailleurs, si vous voulez jeter un oeil sur ce qu’implique cette concentration de Métal en ce mois du Coq de cette année du Coq de Feu : c’est par ici !

C’est donc le 2eme mois de l’Automne dans l’énergétique chinoise. 

« Au huitième mois, le souffle de l’énergie du cœur est faible, le métal des poumons est en pleine action ».

Il convient de diminuer la saveur amère et d’augmenter la saveur piquante, aider les tendons et tonifier le sang afin de nourrir finement le cœur, le foie, la rate et l’estomac »

(Sun Si Miao, les Prescriptions valant dix mille onces d’or).

  • On diminue la saveur amère prononcée pour ne pas freiner l’énergie « assouplissantes » du cœur et des vaisseaux par celle, « durcissante », de l’amer antagonisme direct. 
  • On augmente la saveur piquante prononcé pour freiner les poumons. Cette consigne pour le mois de septembre s’oppose à la règle générale de l’automne qui prescrit la diminution du piquant.
  • On évite globalement de trop manger afin d’échapper à la tendance à l’obstruction et aux régurgitations.
  • On tonifie le sang et les organes qui agissent sur sa circulation et son entretien (le coeur, le foie, la rate et l’estomac) avec la saveur douce. On la trouve principalement dans les céréales et les légumes frais.

 

Le récap pour s’y retrouver au marché. (pour rappel, les aliments présentés ci-dessous représentes les grandes lignes directrices du mois. La météo plus ou moins chaude, le manque d’eau ou encore des événements climatiques inattendus peuvent faire varier les récoltes).

 

Côté alimentation traditionnelle, on privilégie : 

 

Les volailles & autres viandes : le gibier, boeuf, mouton, lapin, poulet et autres volailles.

Les produits de la mer & rivière :  préférez toujours des pêches à la ligne quand cela est possible et venant de pêcheur locaux.

Sardines, anchois, maquereaux, lieu noir, thon, calmar, huîtres non laiteuses, crevettes bouquet, sole, rouget, moules.

C’est la fin : céteaux, langoustines

Au potager : les haricots (coco, paimpol, tarbais ou encore lingot, mogette…), betteraves, fenouil, salades (avec les 1eres frisées), carottes, navets, poireaux, potirons. les 1ers choux (Kale, brocolis, chou-fleur…).

C’est bientôt la fin : des tomates qui ne reçoivent plus assez de soleil pour mûrir. Aubergines et courgettes.

Les fruits : poires : n’hésitez pas à découvrir de vieilles variétés proposées par certains producteurs, pêche de vigne, les dernières reines claude, encore quelques mirabelles, raisins (muscat, chasselat), figues, noix fraîches, 1ères pommes, châtaignes et coings.

C’est la fin : fraises non remontantes, mûres, myrtilles bref une majorité de fruits rouges, melons, pêches même s’il reste encore quelques pêches de vignes.

Les fromages : brie de meaux, camembert, picodon, gorgonzola, port-salut, bleu de Gex, Saint Marcellin, livarot

Dans les bois : le cèpe de bordeaux si la pluie est tombée au bon moment ! mais aussi girolles, pieds-de-mouton, agarics des prés, ….et autres dénomination purement locale.

 

Sources : https://www.papillesetpupilles.fr/2016/09/les-produits-de-saison-septembre.html/

Je sais cuisiner – Ginette MATHIOT

 

 

Côté diététique chinoise traditionnelle on privilégie : 

 

Les volailles & autres viandes : faisan, perdreau, lièvre, chevreuil….coq, le pigeon, le lapin.

Les produits de la mer & rivièremaquereau, lieu noir.

Les produits de la mer sont en général de saveur salée.

 

 

Au potager  : haricots cocos, betterave, fenouil, frisée, poireaux. Epinards, céleri, les fèves, les dernières aubergines, la patate douce.

On diminue : les salades amères (laitue, endive)

On augmente : poireau, radis, origan, oignon, menthe, ail, oignon, thym, la sarriette de saveur piquante

 

Les fruitsraisin, pommes, poires, mirabelles, figues, mûres, noix, les châtaignes

 

 

 

Les fromages : ceux de chèvre et de brebis sont à privilégier

Autres : gingembre, curcuma, les poivres et piments, huile de soja, le curry, le clou de girofle de saveur piquante.  L’avoine (flocons), la farine de châtaigne, la farine de blé, l’orge, le sésame noir, les graines d’arachide, persil, le safran, aneth, œuf, le miel.

On diminue : houblon, gentiane, café, fleur d’oranger, thé de saveur amer

 

Sources : https://www.yang-sheng.org/recommandations-dietetiques-pour-le-mois-de-septembre_1155

Diététique énergétique mode d’emploi – R. ZAGORSKI
La diététique du Tao – P. SIONNEAU R. ZAGORSKI
Maigrir avec la diététique chinoise – R. ALLARD

 

 

Et côté cuisine ?

 

feng shui bordeaux
Photo un déjeuner de soleil

 

Les dernières tomates et aubergines ont du mal à mûrir, il est donc préférable de les cuisiner. Si le temps s’y prête, cela peut être l’occasion de préparer en plus ou moins grandes quantités des plats de légumes mijotés :  je pense au délicieux Koresh proposé par Edda et testé ce week-end (à faire avec ou sans viande).

Et cela vous fera des légumes cuisinés pour plusieurs repas.

 

 

 

 

 

feng shui bordeaux
Photo Becky & Liz

 

Remettre au repas du soir les 1ères soupes avec cette recette de soupe au brocolis de chez Becky & Liz.

Si le temps est encore doux, pas trop frais, ne vous privez pas des dernières salades composées (ensuite oubliez totalement tout légumes crus avec l’arrivée des températures plus fraîches !) : pourquoi ne pas associer des betteraves, pomme de terre et cumin ? Cette recette proposée par Anne de Papilles et Pupilles est très simple à faire et change complètement la donne.

 

 

 

 

 

Et pour les becs sucrés ?

Dégustez vos poires pochées comme le propose Margot en les associant au gingembre, accord totalement en lien avec l’énergétique chinoise !

feng shui bordeaux
Photo du miel et du sel

 

Moins « sage » mais délicieuse, la tarte bourdaloue aux poires est un incontournable. Vous en trouverez une version classique ici ou une revisitée par Jonathan Blot ici !

Marre des poires ?

Alors testez cette délicieuse Tarte aux prunes, noix et gingembre confit trouvée chez Délices d’Orient….bref vous avez l’embarras du choix !

 

 

 

Amusez-vous et prenez soin de vous à travers votre alimentation aussi.

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =