Remettre l’humain au cœur de nos choix pour consommer intelligent ?

Remettre l’humain au cœur de nos choix pour consommer intelligent ?

Consommer, c’est devenu un acte quotidien auquel nous ne prêtons même plus attention, un automatisme.
D’ailleurs, le monde du marketing et de la pub cherche encore/toujours  à nous faire croire, qu’il nous en faut toujours plus pour être (bien plus) heureux soi disant.

Besoin d’un aliment, d’un matériel, d’un livre ou d’un vêtement ? …et on court l’acheter en fonction de critères qui peuvent se résumer, la plupart du temps à :

  • son prix
  • et son esthétisme.

Certains vont un peu plus loin et intègrent un critère supplémentaire : en ai-je vraiment besoin ?
Dans la vidéo ci-dessous, Nicole Ferroni avec sa verve si caractéristique, nous propose d’ajouter  de remettre l’humain au cœur de nos choix (de consommation) !
Et moi, j’aime bien l’idée d’Etre Consom’Acteur (je n’ai rien inventé nous sommes bien d’accord) et de choisir.

Pourquoi ?

Parce que cela me permets de reprendre les choses en mains, me rends plus responsable, dans mes achats, de mes choix et aussi de ma vie au sens large.
Cela m’implique dans la société au sein de laquelle j’évolue, elle se façonne, sur moyen et long terme, aussi en fonction des options que je prends.
Je ne fais plus seulement « que consommer », je réfléchis (et pas besoin d’y passer 3 heures, hein !) et j’intègre les conséquences de mes choix.
Oui mais…et le prix ? Si c’est un critère important, cela passera alors aussi par un consommer moins mais mieux.
Tout d’un coup cela devient plus simple de choisir, non ?

Bien plus que le made in France, c’est le travail et l’investissement de Monique ou Jean-Mi. qui m’ont parlé dans cette séquence.

Parce qu’entre nous, en vacances dans le Sud de la France, en Bretagne ou dans un pays étranger, nous sommes nombreux à rechercher les artisans locaux pour ramener un objet utile ou décoratif, unique et issu d’un savoir-faire qui nous a touché.
Et si je veux plus d’échanges « vrais » c’est à dire sans écran interposé ou de relations humaines dans ma vie quotidienne, autant agir dans ce sens non ?

Dans cette vidéo, on y parle aussi d’économie, d’écologie, de joie et d’emploi (oui, oui joie et emploi peuvent être côte à côte, ce n’est pas de moi mais de Christel GOMEZ !).

Bref, en faisant du Made in France le « Made in Quelqu’un », Nicole Ferroni, nous prouve de nouveau que nous pouvons tous agir à notre niveau, dans notre quotidien. Mais ça, vous le saviez déjà !
Chouette chronique.


Mais qui va s’occuper du Made in France ? Le… par franceinter
http://www.feedvalidator.org/check.cgi?url=http%3A//lieuxdequilibre.com/feed

Share Button
signature eau