Les aliments de Mars

Les aliments de Mars

Je ne sais pas pour vous, mais en Mars, je commence à en avoir un peu marre des aliments de l’hiver.

Pour autant, ceux du printemps soit ne me font pas vraiment envie, soit ne sont pas encore disponibles !

Tout cela dépend aussi de comment a été l’hiver (plutôt froid ou doux), de la pluie et du soleil, bref de Dame Nature.

Alors réjouissons-nous déjà de ce que nous trouvons sur nos étals et qui est produit dans notre région, cela reste un bon moyen de s’accorder à cette Nature et comme je le répète d’être à « notre place » (au sens de place physique).

 

Mais alors, que nous propose le mois de Mars ?

 

Côté diététique Chinoise :

Ce mois de mars est le mois du Lapin, il débute le 5 mars pour ce terminer le 5 avril. Il est relié dans sa totalité à l’élément Bois.

Au cours du second mois, l’énergie des reins est faible, le foie est juste en abondance. Il convient d’interdire l’acide et d’augmenter le piquant. Aider les reins et tonifier le foie.

Il convient de calmer le diaphragme et d’éliminer les liquides glaireux (pour régulariser la montée d’énergie du foie).

La dispersion est légère, la peau transpire légèrement, ce qui disperse le souffle tapi et sombre de l’hiver obscur”. Sun Si Miao, Les Prescriptions valant mille onces d’or

  • On interdit l’acide, pour empêcher de freiner la pleine expression du foie par une influence « rétractante ».
  • On protège les poumons et on continue d’aider les reins en donnant du piquant, qui éliminera également les encombrements profonds et les excès de chaleur de la profondeur en faisant légèrement transpirer.
  • On évite les aliments trop froids, liquides, ou générateurs de glaire (yaourts, fromages frais, riz glutineux) pour calmer le diaphragme (qui dépend du foie et de la vésicule biliaire).
    • Yahourt et fromages en diététique traditionnelle chinoise sont générateurs d’humidité dans le corps, d’où la possibilité de glaires.

 

Il est intéressacitron printemps mars lieux d'équilibrent de noter que si l’on peut lire partout que le printemps est LA saison où l’on peut démarrer une cure de “citron-eau chaude” à boire le matin, la Médecine Traditionnelle Chinoise, elle, indique exactement le contraire !

La saison étant déjà porteuse d’une énergie activant le foie (le printemps est lié au Bois, métaphore d’un mouvement d’expansion et l’élément Bois est en lien avec le Foie entre autre), il est inutile d’augmenter cette expansion en consommant trop d’aliment de saveur acide. Et comme nous sommes tous différents, si cela peut être utile à certains, pour d’autres ce sera tout le contraire !

 

Côté alimentation traditionnelle & locale :

Beaucoup de poissons savoureux sont encore disponibles (par exemple le fameux Skrei de Norvège une variété de cabillaud seulement pêché en mars-avril : c’est dé-li-cieux et totalement différent en terme de goût du cabillaud que l’on connait même si la chair est identique).

Quelques légumes nouveaux arrivent (oseille, ail nouveau). Et Côté primeurs certains légumes sous serre commencent  arriver (carottes, radis roses,…).

 

fromage de chèvre alimentation mars lieux d'équilibre

 

Un petit focus : Les 1ers fromages de chèvre avec le lait du printemps arrivent. Pour rappel Chèvres et Brebis ne produisent du lait que lorsqu’elles ont des petits à nourrir : pensez-y avant d’acheter fromages et yaourts en grande surface  issus de leur lait toute l’année. Elles fournissent beaucoup moins de lait ensuite, sauf si elles sont poussées artificiellement à le faire….

Sur ce site d’un éleveur un calendrier tout simple qui permet de comprendre la saisonnalité de l’animal.

 

 

Privilégiez des producteurs Bio si possible et/ou de votre région qui respectent leurs animaux et leur rythme naturel.

Encore une fois, vos choix de consommateur  ont une incidence sur ces animaux et les gens qui les élèvent : c’est être consom-acteur !

legumes mars lieux d'équilibre

 

Le récap. pour s’y retrouver au marché (en gras les aliments communs aux 2 possibilités).

Pour rappel, les aliments présentés ci-dessous représentes les grandes lignes directrices du mois. La météo plus ou moins chaude, le manque d’eau ou encore des événements climatiques inattendus peuvent faire varier les récoltes.

Côté alimentation traditionnelle, on privilégie :

Les volailles & autres viandes : veau de lait, agneau de lait, chevreau

C’est la fin : porc fermier

Les produits de la mer : sole, bar, turbot, cabillaud avec le Skrei (chez les meilleurs poissonniers !), huîtres, lotte, merlan, lieu, barbue, dorade grise

C’est bientôt la fin : moules, oursins

Au potager : Oseille si les températures ne sont pas trop froides, ail nouveau ou /et aillet dans le Sud-Ouest, carottes nouvelles, radis roses, fèves éventuellement, artichaut, épinard, petits navets, asperges plutôt en fin de mois. Et quelques légumes d’hiver (panais, topinambours,…).

C’est bientôt la fin : salsifis, courges

Les fruits : fin de mois les 1eres gariguettes (sous serre certes) devraient être là, kiwi, pomelos de floride (donc en avion au mieux), ananas victoria de la Réunion.

C’est bientôt la fin : poires, clémentines, litchis

Les fromages : comté, abondance, laguiole, cantal, chèvre, fourme de monbrison, bleu de gex, salers, ossau-iraty, langres, munster, fromage de chèvre : sainte maure de touraine, crottin de chavignol

C’est bientôt la fin : maroilles, époisses, vacherin dont la production en AOC est réglementée et s’arrête le 31 mars

Dans les bois : morilles

 

 

Source :  https://www.papillesetpupilles.fr/2011/03/les-produits-de-saison-mars.html/

Côté diététique chinoise (traditionnelle), on privilégie :

Les volailles & autres viandes : chevreau, veau de lait, agneau de lait

Pour diminuer l’acide, on limite : cheval

On favorise le piquant avec : pigeon

Les produits de la mer : bar, merlan, cabillaud, saumon sauvage.

 

Au potager : ail nouveau, oseille, artichauts, épinards, fèves, fines herbes, brocolis, céleri rave et branche

On favorise la saveur Piquante avec :  thym, ciboulette, oignon, ail, sarriette, hysope, poireau, radis, origan, céleri branche

 

Les fruits : majoritairement, ils sont considérés comme étant de saveur acide. Préférer les dernières pommes et poires d’hiver de saveur plus complexe.

Pour diminuer l’acide, on limite : les agrumes en général comme clémentine, mandarine, citron, orange, les 1ères fraises souvent trop acides, kiwis, pomélos, ananas.

 

Les fromages : on évite yaourts et fromages frais (dans la diététique chinoise ils provoquent de l’humidité dans le corps).

On diminue ou évite : riz glutineux 

Autres : on limite le vinaigre

Pour favoriser la saveur piquante : aneth, badiane, cannelle, cardamome carvi, coriandre, fleur d’oranger, huile de soja, girofle, jasmin, muscade, gingembre, pistache, curcuma, menthe, muscade

Attention, en dehors de la fleur d’oranger et de la menthe, la majorité de ces épices sont aussi réchauffante. Si vous souffrez de bouffées de chaleur par exemple ou êtes de tempérement Yang, elles sont donc à éviter sous peine d’augmenter vos symptômes !

Le choix semble réduit…mais il n’est en aucun cas dit « arrêter tout le reste » !

Certains aliments sont à privilégier, les autres, …on les consomme avec plus de parcimonie.

 

Source :  https://www.yang-sheng.org/mars_1567

 

 

Et pour les recettes ?

Je vous conseille d’aller jeter un œil sur le site de Papilles et Pupilles : il est riche d’idées recettes qui sont souvent faciles à faire et rapides. Pratique quand on rentre plutôt tard le soir et que l’on a rien anticipé ! (je précise que je ne suis en rien partie prenante dans le blog d’Anne !!).

 

recettes mars aliments mars

 

Chez Becky & Liz vous trouverez une idée de  délicieux Cigares aux Epinards et Féta : remplacez la féta (à base de lait de brebis mais difficile d’en trouver de l’artisanale) par un fromage doux de chèvre et vous serez pile-poil raccord avec la saison !

 

Chez Un déjeuner de Soleil, Edda nous propose des Roulés de Sole au caviar d’Asperges (et si les asperges vertes sont loin d’être courantes en début de saison, faites-le avec des blanches ou violettes).

Ou encore une délicieuse, comme toujours !, recette de Yotam Ottolenghi : Tourte de Brocolis au Gorgonzola que vous trouverez chez Valérie du blog C’est Ma Fournée ! (je fais cette recette régulièrement et c’est toujours aussi humm…;-) ). Vous pouvez changez le gorgonzola pour un bleu type Bleu des basques (à base de lait de brebis), le goût sera différent mais la recette reste délicieuse.

 

 

Pour les becs sucrés

gateau aux pommes

 

Côté dessert, un délicieux Brownie chocolat noir chez Marie Chioca à savourer un jour de pluie pour le goûter ou encore des pommes, des poires et du chocolat comme ici en tarte gourmande. 
Pour changer un peu, découvrez un délicieux dessert russe avec cette charlotte russe aux pommes, simple et rapide. 

Trop bon !

 

 

Régalez-vous, faites-vous plaisir et prenez soin de vous.

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − trois =