Qu’est-ce qu’on mange en Août ?

Qu’est-ce qu’on mange en Août ?

En Août, on vit souvent un peu au ralenti. Que l’on soit au boulot ou en vacances, ce mois est toujours comme mis entre parenthèses, vous ne trouvez pas ?

Dans nos assiettes, c’est souvent la météo qui guide nos envies. Eté torride ou plutôt pluvieux, quoiqu’il en soit nous avons l’embarras du choix pour nous satisfaire les papilles !

Côté alimentation locale

Ce mois est pratiquement le « copié-collé » du mois précédent sous nos latitudes.

Les étals regorgent de fruits et légumes de plus en plus mûrs et donc savoureux. Varier les saveurs, préparer quelques conserves lacto-fermentées, prendre le temps de tester de nouvelles recettes, de préparer de simples tartes gorgées de fruits, ou encore les dernières confitures de fruits rouges …l’été se prête à tout cela et bien plus.

En mode slow pour reprendre un terme à la mode !

Côté alimentation selon l’énergétique chinoise

Le mois d’Août débute le 8 et se termine le 7 septembre. Il est associé au signe du Singe.

Aussi étonnant que cela puisse être pour nous, ce mois débute la saison de l’automne (qui s’étale d’Août à Octobre). Les chinois se focalisant sur les prémices, les saisons suivent les 1ers signes de changement.

Rappelez-vous, même si nous n’y prêtons pas attention, les jours ont commencé à raccourcir dès le 25 juin… 😉

« Durant le septième mois, le foie et le coeur sont peu agités : Seul l’organe des poumons a une énergie abondante.

Il convient d’apaiser et de tranquilliser sa nature foncière et ses passions. Augmenter le salé et diminuer le piquant.

Aider l’énergie, tonifier les tendons afin de nourrir la rate et l’estomac. » (Sun Si Miao, Les Prescriptions valant mille onces d’or).

Les saveurs à privilégier :

  • On augmente la saveur salée de façon subtile, qui stimule le coeur par son énergie assouplissante et nourrit les reins, et indirectement le foie.
  • On diminue la saveur piquante  les poumons ayant une abondante énergie naturellement avec cette saison.
  • On réintègre la saveur douce avec les céréales et légumineuses afin de nourrir les rate et l’estomac

A un autre niveau, on reste vigilant sur la survenue d’anxiété, de mélancolie, de tristesse par excès de mouvements passionnels ou de séparation de fin d’été, angoisse du retour au quotidien après les vacances. Là encore, une bonne alimentation et quelques exercices (yoga, Qi gong) peuvent vous aider en toute simplicité.

 

Le récap pour s’y retrouver au marché. (pour rappel, les aliments présentés ci-dessous représentes les grandes lignes directrices du mois. La météo plus ou moins chaude, le manque d’eau ou encore des événements météos inattendus peuvent faire varier les récoltes).

 

té alimentation traditionnelle, on privilégie :

Les volailles & autres viandes : boeuf, mouton, certains gibiers (canard), poulet,

Les produits de la mer & rivière :  préférez toujours des pêches à la ligne quand cela est possible et venant de pêcheur locaux.

Fritures, crevettes, sardines, anchois, moule, huîtres qui sont laiteuses, thon, bar, tourteau, araignée, calmar, maquereau, langouste, homard, carpe.

C’est la fin : Saint Pierre, turbot.

Au potager : tomates, oignons, courgettes, aubergines, concombre, ail, poivrons. Toutes les variétés d’haricots (vert, beurre, mange tout mais aussi les grains comme paimpol, pont labbé, etc….) Les salades : scarole, laitue, romaine, chicorée. Pomme de terre, les melons, piment doux ou non.  Les aromatiques.

 

Les fruits : les fraises remontantes,  pêches, framboise, myrtilles, cassis, mûres. Prunes dont les mirabelles à la saison si courte, poires, amandes, brugnon et nectarine. Quelques figues peuvent apparaître.

C’est la fin : de l’abricot, fraise des bois

Les fromages : fromages de chèvre, reblochon, saint nectaire, pont lévêque, époisses, chaource, neufchâtel, port-salut, bel paese, gournay

Dans les bois : le cèpe de bordeaux si la pluie est tombée au bon moment !

 

Sources : https://www.papillesetpupilles.fr/2016/08/les-produits-de-saison-aout.html/

Je sais cuisiner – Ginette MATHIOT

Côté diététique chinoise traditionnelle, on privilégie :  

Les volailles & autres viandes : agneau, caille, bœuf, pintade, poulet…les viandes grasses peuvent de nouveau être sur votre table.

Les produits de la mer & rivière : favorables pour leur saveur salée : homard, crabe, crevettes, sardines, anchois, thon, maquereaux, petites crevettes, huître, langouste, moules. Là encore les poissons gras sont bienvenus.

Les produits de la mer sont en général de saveur salée.

Au potager  :  tomates, concombres, salades, poivrons, haricots verts, aubergines, courgettes, céleri, pommes de terre. Les aromatiques.

On diminue :poireau, radis, origan, menthe, ail, oignon de saveur piquante

Les fruitsprunes, poires, melon, pêches, nectarines, brugnons, fruits rouges, figues.

Les fromages : ceux de chèvre et de brebis sont à privilégier

Autres : soja, lentilles, tofu, algues, blé sous toute forme, oeufs, les graines comme noix, amandes, sésame blanc et noir, les céréales et légumineuses afin de fortifier le corps (épautre, millet, soja, orge…).

On diminue :gingembre,curcuma, les poivres et piments, huile de soja, de saveur piquante

 

Sources : https://www.yang-sheng.org/aout_4251 Diététique énergétique mode d’emploi – R. ZAGORSKI
La diététique du Tao – P. SIONNEAU R. ZAGORSKI
Maigrir avec la diététique chinoise – R. ALLARD

 

Et côté cuisine ?

Je me suis un peu focalisée sur la courgette dans les propositions ci-dessous…mon jardin en déborde cette année !

feng shui bordeaux ancrage

 

L’Italie regorge de recettes d’aubergines ! vous en trouverez un grand nombre chez Edda. Une que j’aime particulièrement car elle se déguste aussi bien froide que tiède : la caponata.

 

 

 

 

FENG SHUI BORDEAUXIdem côté courgettes, parfois on a du mal à renouveler sa façon de cuisiner pourtant les possibilités ne manquent pas !

Tous les légumes se prêtent à de nombreuses salades estivales vous pourrez trouver l’inspiration chez Papilles et Pupilles.

Mais attention à d’éventuels problèmes de digestion dus à trop de fibres, il est donc possible de faire sauter rapidement certains légumes de façon à les cuire très légèrement et ensuite de les consommer froids en salade.

Lisez l’article de Brigitte Mercier Fichaux à ce sujet sur sa page FB. D’ailleurs, dans l’alimentation traditionnelle chinoise, tout comme en Ayurveda, consommer des aliments cuits est toujours préférable.

Pour les becs sucrés

Et si on utilisait des légumes en dessert ? Les Italiens (oui c’est une cuisine que j’apprécie beaucoup !) l’ont bien compris avec ce gâteau typique de Toscane (une cuisine paysanne) : la scarpaccia.

Elle apporte moelleux et humidité, son goût parfois si « passe partout » s’accommode du sucré comme du salé. Vous trouverez également un délicieux cake chocolat-courgettes-pistaches chez Alter Gusto (testé avec des noisettes faute de pistaches cela fonctionne très bien aussi !).

feng shui bordeaux
Photo Gat’O pêches  : Pourquoi pas Isa

 

Et comme c’est aussi la pleine saison des pêches :

  • ne passez pas à côté de ce délicieux et sophistiqué Gat’O pêches (conçu par Jonathan Blot pour les connaisseurs)
  • ou plus simplement ce cobbler aux pêches (le gâteau fait parti de la cuisine américaine ….et Jamie Oliver est bien anglais, bref on voyage !)

Bref, savourez !

 

 

 

 

 

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + un =