L’automne

L’automne

Avez-vous remarqué la lumière ? Je veux parler de luminosité, celle du ciel le matin ou en fin de journée.

Nous sentons et voyons bien clairement l’Automne. Le soleil se couche plus tôt, les nuits sont plus fraîches, l’envie de dormir un peu plus commence doucement à pointer son nez….

D’une année à l’autre, le ressenti varie suivant les températures (plus ou moins tôt en septembre ou octobre), mais pourtant nous discernons déjà les influx de cette saison.

A la campagne, on disait qu’au 15 août l’été était terminé ! ….Sérieusement ?

Dans la culture celtique, début Août on fêtait Lugnasad. 

“Lugunaissatis était la fête du blé, des moissons et de l’abondance, placée sous le regard bienveillant de Lug…..Lugnasad était le temps des rassemblements, des contrats et des mariages….. Sur les pentes des collines était lancée une roue enflammée, ceci illustrait la descente vers l’hiver; mais elle terminait aussi sa course dans une rivière, unissant ainsi le symbolisme du Feu à celui de l’eau….

Lugunaissatis était aussi la fête du partage, de l’amitié et de la générosité. C’était un temps pour apprécier les fruits de nos réalisations et pour honorer tout ceux qui nous entoure. C’était un temps de partage avec notre famille, nos enfants, nos amis…”

En Chine, on célèbre la mi automne avec la fête de la Lune (à l’origine en lien avec les moissons) qui est tout aussi importante que celle du printemps (que nous connaissons comme celle du nouvel an chinois). Propice aux rassemblements là encore, famille et amis se réunissent pour regarder la beauté de la Lune en savourant des fruits et pâtisseries dédiées à cette occasion (les fameux Moon cake !)

Celtes ou simples paysans, leur connexion à la Terre rejoignait totalement les observations faites par les chinois pour qui l’automne débute le 7 août.
On parle de début du déclin, notion importante dans cette civilisation que l’on retrouve dans le Yi Jing….et en lien avec cette notion de “descente vers l’hiver” célébrée lors de Lugnasad pour les Celtes.

Toute situation arrivée à son apogée ne peut que décliner. 

L’apogée du Yang c’est le plein été avec le soleil au zénith et la chaleur.

Le déclin, c’est petit à petit, les jours qui raccourcissent, les températures qui descendent tout doucement, les végétaux qui perdent leurs feuilles. Et vous l’aurez compris, le plein hiver sera l’apogée du Yin.

Plutôt triste comme vision ? Non !

Simple traduction du mouvement perpétuel de toute chose-situation. Tout change, rien n’est jamais figé. Et chaque état est nécessaire et utile.

Alors, comment aborder l’automne dans nos quotidiens afin de rester en lien (ou pour le retrouver !) avec cet environnement qui influe sur nos vies ?

L’automne, la saison du Métal

L’automne est associé au Métal en énergétique chinoise et est une saison intermédiaire. Il comprend les mois d’Août (Singe), Septembre (Coq) et Octobre (Chien). Débutant le 8 Août, il se termine donc le 6 Novembre.

Le Métal, c’est une simple métaphore pour indiquer qu’il s’agit d’une saison propre au recentrage, à la concentration dans le sens de resserrement. Mais également un moment pour être “comme le Métal”.
C’est à dire que si l’on pousse l’analogie : 

  • le Métal nous sert à trancher : c’est l’occasion de clarifier, choisir, décider… 
  • le Métal, c’est aussi celui de l’épée de la justice : là on pense à la droiture, l’équité, à trancher avec justesse…
  • le Métal est froid : il nous amène à être rationnel, méthodique, débarrassé de toute émotion…

et tout cela, sans tomber dans l’excès à cherchant par exemple à contrôler, voir à tout régenter (ce qui nous arrive souvent, avouons le), faire passer ses idées en force ou avoir des paroles coupantes et acerbes.

feng shui automne

 

Si vous regardez les végétaux (encore eux !) autour de vous, vous ferez encore plus facilement le parallèle. Le moment n’est plus à déployer son feuillage, ses fruits, ses plus belles fleurs encore et encore.

Non, le moment est venu d’épurer, de se préparer à passer l’hiver et donc pour cela de se débarrasser, “d’élaguer” tout ce qui pourrait prendre de l’énergie inutilement. On est bien dans une forme de recentrage, de concentration.

 

 

 

 

 

En 2017, ce mois du Coq en cette année du Coq de Feu vous a peut-être encore plus entraîné malgré vous vers un des aspects du Métal : rangement, tri des armoires, réaménagement de certaines pièces à la maison, décision sur un sujet/point qui “traînait”depuis plusieurs mois, envie d’agir plus vite mais également prise de bec voire querelles…..à votre façon vous avez succombé au Métal !

Et à dose concentrée puisqu’il y avait résonance entre le mois et l’année tous deux porteurs d’une énergie identique et donc excessive….ce qui a pu causer quelques dérapages.

Pourtant, à travers ces actes simples vous vous êtes retrouvé en lien avec cette saison et ce qu’elle porte en elle. Rien de très compliqué finalement.

Là où prêter attention à ce qui nous entoure et influe devient intéressant, c’est pour justement éviter les dérapages et autres formes d’excès : tomber dans l’hyper contrôle, se laisser emporter par des paroles coupantes, blessantes ou encore vouloir tout gérer.
Informé de ce qui vous pousse dans une direction plus qu’une autre, vous êtes plus facilement en alerte dès que votre comportement ou vos actions tombent dans une forme d’excès.
Cela ne veut pas dire surveiller tous vos actes et paroles ou ceux des autres (et donc exercer un contrôle 😉 ), non.
Il s’agit simplement de garder cette information en tête, d’être vigilant pour en cas d’excès avoir rapidement le recul nécessaire, temporiser et grâce à la communication apaiser les choses.
Bref, retrouver de la justesse.

L’automne est donc la bonne saison pour :

  • se débarrasser de ce qui est devenu superflu dans tous les aspects de nos vies (objets ou bien attitudes personnelles) et ainsi se recentrer sur ce qui nous est essentiel. C’est aussi un moyen de préparer l’hiver plus symboliquement.
  • faire rationnellement des choix, prendre en compte les 6 mois écoulés (pour rappel l’année chinoise débute en février) : c’est aussi la saison des bilans !
  • garder un œil bienveillant sur nos excès d’organisation, de maîtrise et autre planification… savoir prendre du recul pour temporiser, relativiser. Et faire ses choix ou prendre ses décisions une fois le calme revenu.

 

L’automne, la saison de la mélancolie

D’une manière générale dès septembre, la société nous renvoi qu’en automne, l’été et ses plaisirs étant derrière vous, vous devez vous concentrer sur votre travail, cumuler les activités et gérer votre quotidien, mener à bien les projets, vous organiser…et c’est tout. 
Fini les plaisirs et le relâchement propre aux périodes de vacances….tout doit être parfaitement structuré.

Et se contenter de suivre cette vision, c’est tomber encore dans l’excès de l’élément Métal ! Vous contrôlez tout sous couvert d’organisation et ne laissez aucune place à l’inattendu. Résultat, en automne une majorité d’entre vous est nostalgique de l’été ! Les jours qui raccourcissent voire la pluie qui revient amènent aussi pour certains tristesse et mélancolie.

Vos humeurs maussades sont comme exacerbées. 

 

feng shui lieux d'équilibre

Étrange ? Non, dans l’ordre des choses. Car cette saison est associée à la tristesse au sens large, ainsi qu’à 2 organes en MTC : les poumons et le gros intestin. 
Tout comme cette période peut être propice à se laisser envahir par la tristesse, elle peut déséquilibrer les 2 organes précités. Informé de cela, à vous d’en prendre soin.

Tout d’abord, accepter que la saison estivale est terminée et que l’énergie présente de l’automne et tout aussi utile est nécessaire.

Cela vous permet déjà d’être bien ancré dans le “maintenant”. Et si l’automne est moins lumineux et expansif que le plein été, il porte en lui tout autant de richesses !

L’apaisement, le ralentissement apporté par l’automne sont l’occasion de vous reconnecter à votre propre rythme (sans se laisser influencer par celui imposé par la société).

 

Pour reprendre l’exemple avec les végétaux, tout dans la nature ralentit (histoire de ne pas avoir à puiser dans ses réserves pour passer l’hiver).
Il est donc tout à fait normal d’avoir besoin de se coucher plus tôt ou de ne pas avoir envie d’avoir une vie sociale trépidante ! Lever le pied, diminuer les stimulis (tablette, écran, …) pour votre cerveau le soir, prendre le temps le matin en s’accordant 1/4 d’heure à rêvasser avec sa tasse de café ou de thé…sont autant d’occasions de retrouver son rythme. 

Les envies de cocooning sont également totalement en phase, si vous fan de la tendance Hygge, c’est le bon moment l’intégrer l’air de rien à vos week-end !

Prenez également soin de votre corps et particulièrement des 2 organes concernés par l’automne et qui se trouvent être normalement “rechargés” à cette période.

Un déséquilibre énergétique sur ces organes peut entraîner des pathologies comme rhume, problème de peau, essoufflement ou encore problèmes de transit, épaules douloureuses, voûtées… Au niveau psychologique ce sont regrets, chagrins ou démotivation pour les poumons et angoisses, peurs (peur de manquer, peur de se tromper), refus de changer, difficultés à lâcher prise ou tempérament casanier pour le gros intestin qui sont autant de signaux d’alerte.

L’automne est donc la bonne saison pour :

  • ralentir vos rythmes dans la mesure de ce qui est possible et respecter vos besoins (et là je pense particulièrement au repos). Accepter ainsi votre propre rythme et ne plus suivre celui imposé par la société, c’est aussi prendre sa place. Difficile parfois de conjuguer activité – temps d’intériorisation – impératifs du quotidien ? Trouvez des petits moments rien que pour vous (10-15 mn). Ces micro-coupures vous permettront de faire le point, respirer un bon coup et de ralentir pour éviter d’être submergé(e).
  • rester alerte sur  :
    • vos humeurs en lien avec la tristesse et autre peur du changement : les accepter ne pas les refouler ou les contrôler…sans se laisser déborder. Si vous n’arrivez pas à formuler quoi que ce soit verbalement, …écrivez !
    • vos petits pépins de santé qui signalent un dysfonctionnement : vous soigner évidemment mais apporter également votre attention sur ce que révèle l’organe concerné (quelles peurs ou tristesses avez-vous refoulées par exemple?)
  • garder (ou débuter) une activité sportive plus douce (yoga, Qi Gong, marche en forêt,…) trouvez celle qui vous met le sourire aux lèvres. A noter qu’en Yoga et Qi Gong des exercices spécifiques à cette saison et sollicitant les 2 organes concernés sont souvent de rigueur. Pensez à mettre le nez dehors pour autre chose qu’aller au boulot ou chercher les enfants à l’école, c’est un moyen de reprendre contact avec votre environnement et de savourer la beauté de la Nature. Et pourquoi pas ne pas vous essayez au jardinage ? Bref stimulez vos poumons en respirant pleinement !
  • solliciter un acupuncteur  ou encore un ostéopathe pour un rééquilibrage en cette saison de transition.

 

L’automne, la saison du piquant !

feng shui lieux d'équilibre

Ok, je ne parle pas seulement des bogues de châtaignes.

Eh oui, notre alimentation étant le 1er levier sur notre forme, il va falloir modifier le contenu de nos assiettes avec le changement de saison. En alimentation selon la diététique chinoise, c’est la saveur piquante qui est à l’honneur. Elle vient stimuler elle aussi poumon et gros intestin.

Mais pas seulement !

L’automne étant vue comme une saison de transition vers l’hiver (rappelez-vous au début : le déclin de l’apogée du Yang qui va vers l’apogée du Yin), c’est aussi une période où il est important de nourrir le méridien du Rein. L’hiver étant la période de repos, rattachée au rein, où l’on “recharge ses batteries” en quelque sorte, il est temps maintenant de commencer à alimenter en douceur ce méridien : à travers différentes formes de repos en ralentissant votre rythme, mais également à travers votre alimentation.

 

Vous trouverez en détail les aliments des mois d’Août, Septembre et Octobre qui constituent cette saison en cliquant sur les mois concernés.

D’une manière générale, si le temps est sec ou encore chaud : il faudra consommer avec modération des aliments humidifiant, frais.

Si le temps est frais, il sera préférable de :

  • éviter les aliments humidifiant, frais ou froid
  • manger des plats plus consistant et chaud (même si vous prêtez attention à votre ligne !)
  • éviter l’excès de saveur douce et de saveur piquante
  • consommer des légumes racines et des légumineuses
  • privilégier les cuissons type sauté, au four, mijoté, à l’étouffée

Voici une liste non exhaustive des aliments à privilégier : 

  • pour stimuler le poumon : poireau, millet, cannelle, gingembre, ail, céleri, choux, oignon, radis, piment, navet ….
  • pour stimuler le rein : crevettes, foie de poulet, poireau, châtaignes, noix et amandes (quelques unes au petit déjeuner)
  • des légumineuses (pois, pois cassés, lentilles, haricots secs, pois chiche, fèves…), des céréales (épeautre, riz, millet, quinoa, sarrazin, etc…), des fruits secs.

 

A travers quelques actes simples, vous pouvez renouer avec cette saison de l’automne.

Vous rapprocher de ce que la saison “porte en elle” c’est aussi économiser vos forces. Vous n’avancez plus à contre courant, vous suivez un peu plus le flux de vie. Comme un surfeur qui surfe la bonne vague.

Ne pas forcer là où cela résiste.

Finalement, rien de compliqué. Il suffit de porter un peu plus souvent votre attention sur vous, au lieu de chercher systématiquement à vous projeter vers l’extérieur. 

Vous vous en doutiez un peu, alors à vous, à nous tous, de jouer !

 

 

Sources : http://calendrier.celtique.free.fr/

http://www.creer-son-bien-etre.org/capitaliser-l-energie-de-l-ete 

http://www.nantes-shiatsu.fr/blog/shiatsu_et_medecine_traditionnelle_chinoise

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Prevention/Hygiene-de-vie/Articles-et-Dossiers/Conserver-les-bienfaits-de-l-ete/Garder-l-energie-de-l-ete/4Soigner-son-hygiene-de-vie

http://www.psychologies.com/Planete/Societe/Articles-et-Dossiers/Les-7-lecons-de-la-surf-attitude/7Devenir-le-plus-leger-possible-ne-jamais-forcer

Diététique énergétique : mode d’emploi – Richard Zagorski

Share Button
signature eau


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.